MÉDIAS

Missakian démontre au spectateur que la vie est faite de mouvements et que le jazz est l'un des mouvements les plus intéressants qui soit. Chacun de ses tableaux nous plonge dans une euphorie de formes et de lignes vibrantes qui sillonnent les plages de couleur.

Ce rythme contagieux se propage de toile en toile, contaminant quelques paysages sur son parcours. Les compositions de Missakian arborent une multitude de formes qui forcent l'avant-plan et l'arrière-plan à s'imposer ou à capituler sous le couvert d'un arrangement musical harmonieux et recherché. Ses scènes de boudoir invitent l'observateur à se décontracter grâce à une thérapie de couleurs prescrite par le jazzman en personne.

Mary Ellen Riddle
Art Beat The Coast-the-Virginian-Pilot
Nags Head, NC

................................................

À l'instar des meilleurs jazzmen qui improvisent sur un air connu, Missakian réinvente les lignes et les formes afin que l'observateur perçoive les objets familiers sous un autre jour.

Bernard Mendelman
Art Seen The Suburban, Montréal

................................................

Est-il nécessaire de souligner que les pommes, les violons, les claviers ondulants de ses natures mortes contribuent à faire vibrer la surface de la toile sur le même tempo syncopé qu'un air de jazz: «Blow that sax, Jack....

Myriam Gagnon D'art et d'argent
L'Actualité Médicale Montréal

................................................

Les tableaux de Missakian nous incitent, moi y compris, à vouloir ajouter des éléments, des choses différentes, mais toujours en usant de ses propres couleurs, de sa façon personnelle d'écrire la peinture et, en même temps, par une inexplicable contradiction, on voudrait pourtant ne rien changer à ce qu'il nous propose, comme si nous craignions de commettre un sacrilège.

Louis Bruens
Critique d'art
Ste-Agathe-des-Monts

Site internet réalisé par les Conceptions web SiteXtra